pr_fecture_42


lettre adressée ce jour (20 juin)

au Préfet de la Loire

Monsieur le Préfet,

Je me permets d’attirer votre attention sur le fait que je considère le comportement de certains aviateurs nuisible sur le plan sonore et sans doute dangereux.

En effet, très régulièrement nous sommes importunés par le bruit d’avions de tourisme effectuant des décollages et tournant en boucles au dessus de la commune.

Pire nous avons récemment été témoin un dimanche durant plusieurs heures de véritables «voltiges» (looping, piqués etc.) et cela au-dessus de la commune et des habitations.

Ne comprenant pas l’inconscience du pilote, j’ai téléphoné à l’aérodrome pour demander : «Si le fait d’effectuer des cabrioles au-dessus des maisons était une attitude bien responsable». Le responsable m’a calmement répondu «qu’il ne s'agissait pas de cabrioles mais de voltiges aériennes», confirmant ainsi qu’il approuvait ces exercices.

J’avoue avoir beaucoup de mal à comprendre comment des actes aussi dangereux et inutiles peuvent être légitimes. Le plaisir de quelques uns justifie t’il la nuisance et le danger encouru par la population ?

J’ai questionné par téléphone le jour même, le commissariat de Saint-Chamond en demandant si un meeting aérien ou une manifestation particulière pouvait expliquer cette situation. Malheureusement, j’ai eu comme réponse que cela ne relevait pas de leurs compétences.

À la question : «à qui puis je m’adresser», le policier de garde m’a répondu «à l’aérodrome». Vous conviendrez qu’il me paraît anormal que les autorités de l’aérodrome puissent dans cette situation être juge et partie.

En espérant que vos services puissent porter une attention à ma requête, veuillez recevoir Monsieur, l’expression……..

B. Coffre, samedi 20 juin 2009

se_p2
préfecture de la Loire à Saint-Étienne


- retour à l'accueil